Une première en Afrique Centrale : l’organisation du Campus Communs des Cours à Options à Brazzaville, Kintélé 2017

Le CCCO est un moment fort dans le processus de formation du PTCI. Seulement depuis 23 ans, le Programme n’a pu tenir un CCCO en Afrique centrale. C’est chose faite à présent !

 

Débuté le 07 août 2017 à l’Université Marien NGouabi sur le site de Kintélé, le Campus Commun des Cours à Option (CCCO) du Master Economie Appliquée s’est déroulé avec ses 151 étudiants de 14 pays membres de la CIEREA venus des campus de catégorie B : Abidjan 19(), Abomey-Calavi(34),Dakar (30)Libreville (19) Ouaga 2 (30) et Yaoundé II/Soa (29).

L’arrivée des étudiants à Brazzaville s’est déroulée en deux vagues entre le 1er et le 2 aout 2017, Ils ont été accueillis et logés à la cité universitaire Denis SASSOU NGUESSO grâce à l’appui logistique et aux facilitations d’entrée dans le territoire congolais des plus hautes autorités du Congo. Ainsi, 151 étudiants de 14 nationalités dont 40 filles  et 111garçons venus des campus de catégorie B sont regroupés au sein de l’Université Marien NGouabi pour suivre les cours dispensés par des enseignants venant d’Afrique et d’Europe.

 

LES ENSEIGNEMENTS DU CCCO 2017

Les cours de base suivis par tous les étudiants portent sur :

  • Le cours d’Analyse et politiques économiques – Aspects microéconomiques dispensé par Professeur Pam ZAHONOGO, Université de Ouaga2. Burkina Faso.
  • Le cours d’Analyse et politiques économiques – Aspects macroéconomiques dispensé par le Professeur Mamy RAVELOMANANA, université d’Antananarivo, Madagascar.

Après ces deux cours transversaux de base, et des cours d’options, un cours de méthodologie de la recherche a été dispensé à tous les étudiants par le Professeur Marie Adrien Mathias NDINGA, doyen de la Faculté des Sciences Economiques de l’Université Marien NGouabi, Brazzaville.

En option, les étudiants ont choisi depuis leur campus d’origine entre les différentes matières :

 

MACROECONOMIE OUVERTE

  • Economie Monétaire et Bancaire : Professeur Babacar SENE; Université Cheick Anta Diop, Dakar, Sénégal
  • Macroéconomie Financière Internationale : Professeur Emmanuel AKA BROU, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Cote d’Ivoire.
  • Mondialisation, Délocalisation et Migrations : Professeur Charlemagne B. IGUE, Université Abomey-Calavi

 

ECONOMIE INDUSTRIELLE

  • Structure des Marchés : Professeur Zié BALLO, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Cote d’Ivoire
  • Nouvelle Economie industrielle : Professeur EGBENDEWE-MONDZOZO Aklesso. Université de Lomé ; Togo.
  • Economie de la Règlementation : Professeur Mathieu MELEU, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Cote d’Ivoire.

 

GENRE GOUVERNANCE ET DEVELOPPEMENT

  • Analyse Economique du Genre: Professeur Georges KOBOU, Université de Yaoundé 2/Soa, Yaoundé Cameroun ;
  • Genre et production : Professeur Abou KANE, UCAD, Sénégal ;
  • Genre et Capital humain : Professeur Marie Adrien Mathias NDINGA, Université Marien NGouabi, Brazzaville, Congo.

 

FINANCE ISLAMIQUE

  • Principes de Finance Islamique : Pr Dhafer SAIDANE, Université Paris 1 – Panthéon – Sorbonne
  • Marchés des capitaux islamiques : Pr Lamine MBENGUE, Université Cheick Anta Diop, Dakar, Sénégal
  • Les obligations Islamiques, Sukuk Structure : Professeur Emmanuel AKA BROU, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Cote d’Ivoire.

 

ECONOMIE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L’ENVIRONNEMENT

  • Gouvernance des Ressources Naturelles et de l’Environnement, Professeur Philippe MAHENC, Université de Toulouse, France
  • Economie des Ressources Naturelles : Professeur Luc Désiré OMGBA
  • Economie de l’Environnement, Professeur Thaladidia THIOMBIANO,

 

Etape cruciale du programme Master, le CCCO permet aux étudiants d’être en contact les uns avec les autres, de côtoyer différents enseignants dont ils apprennent plusieurs types d’expériences. Il constitue donc un vrai facteur d’intégration entre des étudiants venus de divers pays d’Afrique francophone.

 

Le CCCO 2017 a bénéficié d’un appui financier du Gouvernement congolais pour la couverture des titres de transport des étudiants et aussi de l’appui en matériel didactique de la part de la Faculté des Sciences Economiques l’Université Marien NGouabi.

Au cours du Campus,, outre la grande cérémonie d’ouverture que Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur a bien voulu présider, le PTCI a organisé la visite par ses étudiants, ses enseignants et conférenciers invités, des principaux sites touristiques de la ville de Brazzaville et des environs dont le mémorial Pierre Savorgnan de Brazza.

 

Le programme a également organisé le samedi 30 Septembre 2017, la formidable journée de plantation de près de 5 Hectares soit 4.000 arbres dans le massif forestier de Mbamou Mingali (Ignié) avec la coordination du PRONAR, une journée de reboisement en guise de contribution des Master/Doctorants du PTCI au processus de lutte contre le changement climatique, participant ainsi à l’un des projets structurants phares, si chers à l’Etat du Congo.

 

Le PTCI a organisé des tournois de Football dotés de coupes, dans les terrains du village de Kintélé, créant ainsi un brassage et une intégration réciproquement appréciable de la population de Kintélé avec ces étudiants venus d’ailleurs.

 

La clôture du Campus s’est déroulée dans le grand amphithéâtre du Rectorat de l’Université Marien NGOUABI sous la présidence de Monsieur le Recteur Jean Rosaire IBARA Une série de conférences animées par des enseignants chercheurs venus de la Banque Islamique de Développement (BID) de Djeddah, en Arabie Saoudite, Casablanca et d’Agadir au Maroc ont rehaussé l’éclat de la Cérémonie.

Les cours du CCCO ont pris fin le 14 septembre 2017 avec les deux derniers examens.

 

RETOMBEES ACADEMIQUES ET SOCOIECONOMIQUES DU CCCO  DE KINTELE

Il est à noter que souvent le CCCO a été présenté comme ayant des vertus en matière d’intégration africaine. Mais deux faits majeurs sont importants à relever dans le cadre du CCCO de Kintélé/ Brazzaville :

1- le renforcement des capacités de l’Ecole doctorale du pays d’accueil de Brazzaville ;

2- l’impact socio-économique du CCCO sur l’environnement du site d’accueil du CCCO à Kintélé

En ce qui concerne le premier point, le CCCO de Kintélé/ Brazzaville a constitué un Outil de renforcement des capacités de l’Ecole doctorale du pays d’accueil. Comme nous le savons, l’université Marien NGouabi est classée campus de rang A c’est-à-dire n’abritant pas de campus du PTCI. Aussi, la présence des enseignants de rang A venus de plusieurs horizons sur invitation du PTCI a permis à l’Ecole doctorale de renforcer les capacités de ses Doctorants par deux moyens : (i) les Doctorants de l’Université Marien NGouabi (2 cohortes d’une quinzaine d’étudiants : 29) ont été autorisés à prendre cours au CCCO mais sans concourir. Cela a eu l’avantage de mettre à la disposition des futurs Docteurs des outils récents d’analyse micro et macroéconomique, (ii) Les Enseignants de rang A ont reçu et discuter individuellement de l’état d’avancement des travaux de thèses de chaque doctorant.

Dans un second point, on a relevé la présence des effets socioéconomiques dans l’environnement immédiat du site d’accueil du CCCO. L’anecdote est de voir que certains acteurs du secteur informel ont vu leur revenu croitre pendant le déroulement du CCCO, à l’instar de cette Dame venue  témoigner  des effets bénéfiques de la présence des étudiants du CCCO sur son commerce, lui permettant ainsi d’acquérir une paire de  lunettes de myopie d’une valeur de  250.000 FCFA (US $ 500)

Les étudiants des campus ont repris les vols retour entre le 18 et le 20 Octobre 2017.

Le Personnel de direction a pris l’avion retour le 24 Octobre 2017.

Leave a Comment